Le Castellas, château médiéval

Au Moyen Âge, une forteresse, bâtie entre les 11ème et 13ème siècles, puis remaniée au 15ème siècle, occupe la partie supérieure du village. Au début du 17ème siècle, les guerres entre seigneurs catholiques et protestants ont détruit ses solides fortifications.

Relevé approximatif de la forteresse féodale (Source : Vissec et son étrange rivière, Adrienne Durand-Tullou)
Relevé approximatif de la forteresse féodale (Source : Vissec et son étrange rivière, Adrienne Durand-Tullou)

 

Une histoire tourmentée

 

Fief du baron d'Hierle

 

Au 14ème siècle, Vissec fait partie de la baronnie d'Hierle dont le siège est à Aulas (Cévennes Gardoises) et qui comprend 22 paroisses et 12 château dont Vissec, Rogues, Blandas et Campestre.

 

En 1541, les Montfaucon, seigneurs de Vissec, achètent la baronnie d'Hierle.


Victime des Guerres de Religion...

 

Au début du 17ème siècle, les troubles religieux qui conduiront aux terribles Guerres de Religion, divisent la région.

La partie caussenarde de la baronnie d'Hierle, dont Vissec, est restée fidèle à la religion catholique alors que le coté cévenol a adopté la réforme protestante.

 

Le Duc de Rohan (l'un des principaux chefs du parti protestant) prend la tête des rébellions huguenotes contre le pouvoir royal catholique dans le sud-ouest. À ce titre il fait raser les forteresses catholiques dont celles du baron d'Hierle.

Le château de Vissec est démoli en août 1628 au même titre que les possessions des Montfaucon.

...et d'un seigneur-brigand

 

Pierre de Montfaucon fait relever quelques murs et entreprend des réparations dans les années 1640.

Mais en 1654, il est condamné pour crimes et brigandages et en juin 1656 ordre est donné de démolir son château : les fortifications sont rasées et les fossés comblés.

 

Après la destruction de la forteresse, les Montfaucon, lors de leurs séjours à Vissec, s'installent dans une maison située sur la place actuelle du village; elle devient " la demeure seigneuriale ".

Le castellas ruiné sert de carrière de pierres pour le village dès le 18ème siècle.

 

L'ensemble composé par le château et la demeure seigneuriale sont inscrits au titre des Monuments Historiques depuis Février 2009.