Four à pain communal

 

Au Moyen Âge, selon les droits aquis par la communauté villageoise, les paysans cuisaient leur pain dans le four familial ou dans le four communal, mais le plus souvent, dans le four banal qui appartenait au seigneur et pour l'usage duquel il fallait payer une taxe.

 

Le four de Vissec, par privilège remontant au 13ème siècle, a toujours été communal, donc exempt de taxe seigneuriale.

 

Dans ces fours en pierre, on cuisait de gros pains avec une croûte bien épaisse, mais aussi des tartes, des gâteaux, des gratins...

 

Le four était un lieu de rencontre des villageois.

Chaque famille apportait la farine ou la pâte pétrie et les pains étaient " marqués " pour les reconnaître après la cuisson.

 

 

Restauré par la mairie, ce four possède un superbe toit en lauzes, caractéristique des constructions caussenardes traditionnelles et set aujourd'hui de refuge pour les randonneurs.